Accueil > Où vont les eaux usées ? > Assainissement autonome

Assainissement autonome

Le caractère obligatoire de l’assainissement

En France, l’assainissement des eaux usées est rendu obligatoire. S’il existe un réseau d’eaux usées, le raccordement est en effet imposé par la loi. Sinon, les constructions non raccordées doivent être dotées d’un assainissement autonome, c’est-à-dire d’un système qui effectue à la fois
1 - la collecte
2 - le prétraitement
3 - l’épuration
4 - l’infiltration ou le rejet des eaux usées domestiques.

La fosse septique

Pour les particuliers, la fosse septique représente une solution possible au problème de l’assainissement des eaux usées. La fosse septique est en effet une installation assez simple qui sépare les matières solides et les matières liquides puis liquéfie une partie de leurs composants organiques. Les effluents (rejet liquide véhiculant une certaine charge polluante) devront ensuite être traités selon des normes très précises avant d’être rejetés dans le sol.

Les autres dossiers